Géographie, Economie, Démographie, Culture & Jumelage


Géographie :

Carte Aéroports République Dominicaine

 

Saint-Domingue, la capitale, est la plus grande ville. Santiago de los Caballeros est la deuxième plus grande ville.

Les cinq principaux aéroports accueillant de nombreux touristes en provenance d'Amérique du Nord et d'Europe. Ils sont situés à Saint-Domingue, Punta Cana, Puerto Plata, La Romana et El Catey à Samana.

 

(Carte de la République Dominicaine)

Economie : 

20 Pesos DominicainL'économie est principalement dépendante de l'agriculture et du tourisme. Le tourisme prend une importance croissante depuis les années 1990. Le tourisme représente plus d'un milliard de dollars et les envois des expatriés, principalement des États-Unis, représentent 1,5 milliard de dollars (2000). Le tourisme et les envois de l'étranger constituent tous deux d'importantes sources de devises.

En 1999, le PIB a augmenté de 8,3% et l'inflation a atteint 5%.

En 2003 et 2004, le pays a connu, sur fond de divers scandales dont celui de la banque BANINTER, une grave crise financière conduisant à une forte dévaluation du peso dominicain (dont la parité est passée d'environ 16 pesos dominicains pour un dollar américain à 50 pesos dominicains pour un dollar américain), une inflation importante et une crise de l'endettement. Cette crise financière s'est accompagnée d'une baisse considérable du niveau de vie des habitants.

Le changement d'administration à la suite de l'élection présidentielle de 2004, au terme de laquelle le président sortant n'a pas été réélu, a redonné confiance aux intervenants internationaux, l'année 2004 se terminant par un rebond du peso dominicain (28,5 pesos dominicains pour un dollar américain). En 2005 et 2006, le pays a renoué avec une forte croissance, la situation macroéconomique paraissant stabilisée.

Démographie :

 Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

La population s'élève à 8 442 533 habitants (2000). Environ la moitié des habitants vivent dans les zones rurales, une grande partie d'entre eux sont des petits propriétaires terriens (2000).

Les Haïtiens constituent le groupe d'étrangers le plus important. Le catholicisme est la principale religion.

En 2000, le taux de croissance était de 1,64 %, le taux de natalité 25,15 naissances par 1 000 habitants, le taux de mortalité 4,72 par mille habitants et le taux de fécondité était de 3 enfants par femme.

Beaucoup ont émigré aux États-Unis d'Amérique depuis les années 1960, notamment Washington Heights à New York est surnommé les hauteurs Quisqueya.

Culture :

La tumba, la bachata et le merengue sont des styles musicaux originaires de la République dominicaine. Le carnaval en République Dominicaine a encore des caractères d'originalité.

Carnival

Le baseball est un sport populaire. La République dominicaine fournit, devant le Japon, le plus grand nombre de joueurs étrangers au championnat professionnel de baseball de la Ligue majeure de Base-ball aux États-Unis.

Carnaval et fête nationale en République dominicaine: 27 février.

La canne à sucre, avec la distallation du rhum, et le tabac font aussi partie de la culture dominicaine. Plus de 50% du tabac en République dominicaine est produit à Villa Gonzalez, petite commune d'environ 30 000 habitants (2002) située dans la Cibao, qui représente de ce fait la capitale du tabac dominicain.


CarnivalDe nombreux Dominicains sont descendants d'esclaves africains, ce qui est parfois vécu comme une honte. Les disparités de richesse sont très fortes et les blancs sont de loin les plus riches tandis que les noirs et les métis occupent généralement le bas de l'échelle sociale ; le racisme est donc économique et social. Difficile toutefois de trouver des Dominicains descendant exclusivement de colons ou d'esclaves, le métissage a été très important.

La Playita Logo

Jumelage : 

 Miami (Etats-Unis)

Source : www.wikipedia.org


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site