Carnaval à Playa Magante

En février, la République Dominicaine vit au rythme de la plus importante fête populaire de l'année : le carnaval ! Un folklore haut en couleurs, des coutumes et des festivités qui diffèrent selon les régions, avec une mention spéciale pour le carnaval de La Vega et ses masques extravagants !

Le carnaval en République Dominicaine est avant tout une grande fête populaire, véritable expression de l'identité nationale. Ce sont les "conquistadores" espagnols qui ont introduit le carnaval européen dans le pays. Aux rites chrétiens sont venus par la suite se mêler des traditions africaines, musiques, chants et danses, apportés par les esclaves. 

Le carnaval dominicain est donc un creuset de cultures et traditions séculaires et se manifeste différemment en fonction des régions. Le plus populaire de tous est le carnaval de La Vega, ville située dans le centre de la Republique Dominicaine. Les masques traditionnellement portés à La Vega sont impressionnants, voir même effrayants ! Faits de papier mâché, peints dans des couleurs très vives puis vernis, ils représentent des diables à cornes (appelés diablos cojuelos). Tous les dimanches de février, durant les processions, ces diables extravagants cherchent les pêcheurs dans la foule et se ruent sur eux avec leurs "vejigas", sorte de gros gourdins, pour les punir de leurs fautes.

Autre carnaval caractéristique, celui de San Pedro de Macoris, dans l’Est du pays, où défilent les Coccolos, personnages liés à la naissance de Jésus Christ et à l’Epiphanie. 

Un défilé a bien entendu lieu à Saint Domingue, la capitale du pays, pour l'anniversaire de l'Indépendance et de la proclamation de la République, le 27 février. Il se déroule le long du Malecón, au bord de la mer des Caraïbes. On peut d'ailleurs voir quelques-uns des masques traditionnels du carnaval au musée de l'Homme de Saint-Domingue.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site